L'accessibilité des exercices interactifs

Un exemple d'exercice

Exemple d'exercice HTML ou SCORM

Les approches de l'accessibilité vis à vis du javascript

Ancienne approche : toutes les pages doivent pouvoir fonctionner sans javascript en donnant les mêmes informations.

Nouvelle approche : web des applications -> ne plus lutter contre le javascript, mais rendre le javascript accessible.

Problèmes classiques pour un apprenant (en situation de handicap...)

  • Pouvoir répondre à l'exercice (au clavier seulement)

  • Connaître son résultat et la correction (avec un lecteur d'écran)

Du javascript accessible ?

Spécification ARIA (Accessible Rich Internet Applications), par le W3C : rajouter des informations sémantiques aux actions lancé depuis les scripts et aux objets de l'interface.

Pour que les lecteurs d'écran puissent avoir des informations :

  • Une zone de la page a été modifié

  • Tel bloc HTML est un menu de navigation

  • Permettre l'utilisation uniquement au clavier

CAPA : un premier prototype a été réalisé, en partant du concept "respecter simplement la norme en partant de l'existant".

Démonstration 1, avec le lecteur d'écran NVDA

Intégrer les spécificités didactique

La représentation de base de la correction, "la soupe de case à cocher" :

  • Est facile à comprendre visuellement

  • N'est pas nécessairement optimal dans tous les contextes

Proposer une représentation complémentaire de la correction : "vous avez répondu X, il fallait répondre Y".

CAPA : conception d'un 2eme prototype rajoutant cette information.

Considérer l'exercice comme une application

Si on considère l'exercice non pas comme un document interactif, mais comme une application en ligne...

  • S'éloigner du concept de "case à cocher" : l'apprenant ne coche une case, il choisi une réponse.

  • Proposer une navigation plus simple : choisir une réponse en tapant le numéro de la réponse et non par multiples tabulations.

Ces idées ont été expérimentées mais ne sont pas retenues pour l'implémentation définitive car trop "invasives" : elles obligent à trop surcharger le comportement des lecteurs d'écrans, leurs utilisateurs ne retrouvent plus la navigation et les fonctionnalités qu'ils ont l'habitude d'utiliser.

AccueilRecherche et expérimentation > L'accessibilité des exercices interactifs< PrécédentSuivant >